[Date Prev][Date Next] [Thread Prev][Thread Next] [Date Index] [Thread Index]

Re: disgression [était : Backport]



On Wed, Nov 28, 2001 at 10:20:47AM +0100, Patrice Karatchentzeff wrote:
[...]
> Quelle est la politique de Debian là-dedans ?
> 
> Peu ou prou, Debian s'en fout et s'en remet aux développeurs. Ces
> derniers, au cas par cas, s'arrangent pour que leur paquet se rétroporte
> plus ou moins facilement. Il faut avouer que suivant le paquet à charge,
> c'est plus ou moins trivial à faire. Quand je dis « Debian s'en
> fout... », ce n'est pas tout à fait exact. La dernière version d'apt
> possède justement une option (apt-get source -b) qui permet de faciliter
> ce rétroportage. C'est un premier pas vers cette solution - mais c'est
> un pas timide puisque dans la Debian Policy, rien n'oblige le
> développeur à la favoriser -.

Mais avant d'obliger le développeur à quoi que ce soit, est-il vraiment
aberrant de s'assurer que ce qu'on lui demande a un sens ?
Personne chez les développeurs n'a de solution à ce problème (comme l'a dit
Jérôme, on peut espérer que les pools offrent une solution, mais ce n'est pas
le cas aujourd'hui)..
J'avais donc suggéré dans ce fil que ceux qui font les rétroportages associent
leur compétence pour faire une « Backport Task Force », et donnent des
solutions aux problèmes qu'ils rencontrent. Ce faisant, ils verront surgir
des problèmes auxquels ils n'avaient pas pensé, ou inversement montreront que
ce qu'on pense être des problèmes n'en sont pas.
Ensuite, quand ils savent que leur solution est viable, ils la proposent, et je
ne vois pas ce qui empêcherait son adoption.

Au passage, c'est exactement comme pour ton idée de « dépendances minimales »,
tant que tu n'as pas fourni un exemple concret qui montre l'intérêt des champs
que tu veux ajouter, la discussion ne portera que sur un concept et sera
sujette à flamewar. Rentre dans le concret, et la discussion sera certainement
beaucoup plus instructive (pour info, Patrice m'a déjà répondu qu'il n'avait
pas eu le temps de fournir un exemple, ça viendra certainement, et encore plus
vite si quelqu'un l'aide).

[...]
> Un dernier mot (désolé :-)). Le problème est *réel*. Debian n'a pas
> l'habitude de se voiler la face. Donc, la question à se poser est :
> « Est-ce que Debian veut se positionner dans le monde de
> l'entreprise¹ ? ». Si Debian (j'entends par là, la communauté des
> développeurs, s'en fout - et c'est son droit - qu'elle l'annonce
> clairement.

Mais quel signal veux-tu ? Une déclaration d'intention du DPL ? Un communiqué
de presse ?
Ça ne sert à rien, avec la structure actuelle, ce problème de rétroportage ne
peut être résolu que si la Policy oblige les développeurs à faire certaines
choses. Il faut donc modifier cette Policy, mais pour cela, il faudrait avoir
des propositions concrètes.
Tant qu'il n'y a pas de piste, il me semble beaucoup plus honnête de reconnaitre
qu'on ne s'attaque pas au problème plutôt que de faire croire que ça va être
réglé d'ici quelques semaines.

Denis



Reply to: