[Date Prev][Date Next] [Thread Prev][Thread Next] [Date Index] [Thread Index]

Re: Brevet logiciel et devenir de Debian



Le 21.12.2004 16:16:52, Régis Grison a écrit :
Le lun 20/12/2004 à 16:57, Sylvain Sauvage a écrit :
Mon, 20 Dec 2004 16:35:21 +0100, mike madest a écrit :
>
> Bonjour,

'lut,

> Si la loi sur les brevets logiciels passe,
> je ne pense pas que je continuerai dans ce métier (je suis
développeur
> web). Je ne suis d'ailleurs pas le seul à penser ça (pour avoir été
à
> une conférence il y a quelques semaines
> et en avoir parlé avec d'autres).

Avant d'abandonner purement et simplement la branche (pour faire quoi
d'ailleurs ? plombier, p.ex. ça manque...), il y a toujours la
possibilité
de résister. Je sais, ce sera sûrement pas facile, mais, si cette loi
passe, il faudrait que l'on arrive à la rendre inapplicable.

(Je n'ai pas encore bien réfléchi au comment, mais on peut déjà
penser
qu'une forte solidarité pourrait nous être utile.)

Au premier abord, j'étais d'accord avec toi : rendre inapplicable.

Et puis j'ai repensé à toutes les lois qui sont inapplicables et
inappliquées (genre le port du pantalon pour les femmes) et qui restent
parce qu'elles n'intéressent personne.

Il y a un article intéressant dans le Code de la ROute :

Tout véhicule à moteur doit être précédé d'un piéton agitant un drapeau rouge.

(ce devrait être applicable pour ma belle-mère..)  ;-)


En fait, elles restent parce qu'elles sont d'un autre siècle et qu'il
n'y a pas d'argent à se faire avec.

Pour les brevets...

Bref, on est dans le cas d'un duel financier : le pouvoir de ceux qui
ont de l'argent contre le pouvoir de ceux qui le leur donne, tant qu'il
y aura une majorité de gens qui s'en foutent et paie, personne ne fera
demi-tour...

Régis.


Jean-Luc

Attachment: pgpDDdLSatlhX.pgp
Description: PGP signature


Reply to: