[Date Prev][Date Next] [Thread Prev][Thread Next] [Date Index] [Thread Index]

Re: Brevet logiciel et devenir de Debian



Le lundi 20 Décembre 2004 19:43, Pascal BOYER <pascal@linuxorable.net> :
> Selon dlist <dlist@bluewin.ch>:
> > > Cela dit, il semble qu'on ne soit que tous les deux à vouloir
> > > s'exprimer sur le sujet.
> >
> > non. sur le fond je suis d'accord. que proposes-tu?
>
> Bien sûr, je n'ai pas dans ma poche la solution qui va faire échouer le
> vote. Par contre, comme je le disais dans mon post initiale en terme
> policés: je ne laisse personne m'enculer deux fois!!!
> La première fois, ça a été avec maastrich. J'ai voulu croire aux arguments 
> de construction d'une europe sociale et j'ai malheureusement dit "oui".
>
> Aujourd'hui, je dit non à tout ce qui touche à la construction de l'europe.
> Car je sais que tout n'est que mensonge.
> La seule europe qui sera construite est une europe pour les riches, faite
> par les riches et avec les riches.
> Or moi je fais partie de l'énorme majorité (c'est à dire 99.999%) des gens
> qui ne sont pas riches.
>
> Alors pourquoi continuer à croire betement, chaque élection importante pour
> les riches approchant, à leurs arguments spécieux et carrement mensongés.
> J'en ai marre de me bercer d'illusions sur l'importance qui sera accordée à
> la chose démocratique.
> C'est une chose entendue: la démocratie emmerde prodigieusement les gens de
> pouvoir qui nous gouvernent.
> Je sais qu'ils la massacreront autant qu'ils le pourront.
> Je ne vote donc plus eux.
> Mais par contre je vote sans jamais laisser aux autres cette prérogative
> qui m'incombe.
>
> Je fais partie des gens qui pensent qu'il n'y a rien, mais absolument rien
> à attendre de la classe politique actuelle: de droite comme de gauche. Je
> sais, parce qu'ils l'on montrés depuis que je m'intéresse un peu à la
> politique, qu'ils n'ont aucune préoccupations un tant soit peu en rapport
> avec la vie des citoyens. Ces gens vivent sur une planête qui n'est pas la
> notre. Leur vie quotidienne en fait des exclus de la société.
> La ouate qutidienne dans laquelle ils vivent les éloigne très très
> rapidement de toute rélité sociale.
>
> A partir d'un tel constat, personellement, je vote pour les extrème (de
> gauche en ce qui me concerne) car à tant faire de supporter les érrances de
> ceux à qui je délègue le pouvoir, je veux qu'ils aient une vision
> radicalement différente du monde.
>
> J'ai 37 ans et je sais que j'ai fait le tour de la société libérale et de
> consommation.
> Je n'ai plus rien à apprendre d'elle: que des désillusions.
>
> Alors à tant faire, je suis près à essayer quelque chose de complètement
> différent sans peur que cela change mes petites habitudes.
> Ca ne sera pas pire que maintenant.
> Car je considère qu'on est déjà depuis longtemps dans le pire.
> Et la seule chose grave que je constate, c'est la facilité déconcertante
> avec laquelle on considère le pire comme étant une normalité.
>
> Paris: 20 000 SDF
> Ha bon.... et alors?
>
> Pascal
>
> ----------------------------------------------------------------
> This message was sent using IMP, the Internet Messaging Program.

Mmm, un peu idéaliste peut-être, mais globalement jai les même sentiments 
vis-à-vis des gouvernements actuels depuis la LEN, l'EUCD, l'élection de 
Bush, les droits attribués à la RIAA en Australie et aux Etats-Unis. En fait 
ça ressemble à une succession de bourdes qui au lieu d'améliorer les choses 
ne font que réduire la liberté économique et la liberté du citoyen au profit 
d'intérêts plus haut placés. Si encore ça avait un réel intérêt à long terme 
pour les Etats concernés, mais non, je ne vois vraiment pas, à part pour 
Microsoft/SCO, les majors du disque, et qques autres requins qui vont pouvoir 
se partager le gâteau, ça napporte réellement aucun avantage pour qui que ce 
soit d'autres.

Faire confiance à nos dirigeants?? Ca devient de plus en plus inconcevable.



Reply to: