[Date Prev][Date Next] [Thread Prev][Thread Next] [Date Index] [Thread Index]

[rfr] wml://www.debian.org/News/weekly/2000/{14,15}.wml



Deux de plus. Merci d'avance pour vos relectures.

-- 
Thomas Huriaux
#use wml::debian::weeklynews::header PAGENAME="Courriel"
#use wml::debian::translation-check translation="1.1" maintainer="Thomas Huriaux"

<a name=1></a>
<pre>
Date : Mar. 2 mai 2000 12 h 35 ' 19 " +0200
De : Richard Braakman &lt;dark@xs4all.nl&gt;
À : debian-devel-announce@lists.debian.org
Sujet : Le premier cycle de tests commence aujourd'hui

Le premier cycle officiel de tests a commencé aujourd'hui. Ce n'est pas
seulement mon &oelig;uvre, mais de telles choses méritent d'être
signalées :-)

Les prochains jours seront destinés à obtenir des disquetttes de démarrage
et des images de cédérom prêtes pour les tests. Je ne ferai dans la
distribution gelée que les changements qui sont nécessaires pour les
avoir.

Ensuite, la distribution sera testée pendant environ 10 jours, durant
lesquels rien ne changera. Après la période de tests viendra une période
d'évaluation, durant laquelle soit nous publions Potato telle quelle,
ou nous intégrons les corrections nécessaires (qui j'espère seront déjà
disponibles dans Incoming ; si ce n'est pas le cas, il y aura un
délai supplémentaire), et nous commencerons un nouveau cycle de tests.

J'ai déchargé une dernière fois Incoming ce matin. Je n'installerai plus
de paquets dans la version gelée avant la fin du cycle de tests. Si
vous avez un envoi qui doit être intégré, vous pouvez essayer de me
convaincre avant que je ne quitte mon travail aujourd'hui ; c'est dans
environ quatre heures.

Richard Braakman
</pre>

<hr>

<a name=2></a>
<pre>
Date : Mar. 2 mai 2000 12 h 26 ' 51 " +0200
De : Richard Braakman &lt;dark@xs4all.nl&gt;
À : debian-devel-announce@lists.debian.org
Sujet : Paquets retirés de la version gelée

J'ai retiré les paquets suivants de la version gelée aujourd'hui. Ils sont
toujours disponibles dans la distribution instable (à part xemacs20).

Richard Braakman


Paquet : dconfig (debian/main).
Responsable : Michael Bramer &lt;grisu@debian.org&gt;
  62578 dconfig : /etc/menu-methods/dconfig n'a pas les bonnes permissions

Paquet : dlocate (debian/main).
Responsable : Craig Sanders &lt;cas@taz.net.au&gt;
  61789 dlocate : cassage non négligeable, ne fonctionne pas du tout avec
  les pages de manuel.
[CORRECTION] Correctif inclu (MS, Apr9)
  61790 dlocate : la routine cron ne fonctionne apparemment pas ?
  62023 dlocate : Erreur : ne peut pas ouvrir le fichier à la ligne 19
  du fichier /usr/sbin/update-dlocatedb pendant l'installation

Paquet : arla (non-US/main).
Responsable : Gregory S. Stark &lt;gsstark@mit.edu&gt;
  61706 les paquets arla sont vraiment dépassés

Paquet : gnome-think (debian/main).
Responsable : Peter Teichman &lt;pat@debian.org&gt;
  61608 gnome-think ne sauvegarde pas les fichiers

Paquet : glimpse (debian/non-free).
Responsable : Marco Budde &lt;Budde@tu-harburg.de&gt;
  60852 glimpse : plein de lancements temporaires
[ATTENTE] Le responsable a été contacté le 11 avril. (MH)

Paquet : gap4-doc-html (debian/non-free).
Responsable : Markus Hetzmannseder &lt;hetzi@hetzi.at&gt;
  60703 gap4-doc-html dépend d'un paquet inexistant

Paquet : midentd (debian/main).
Responsable : Turbo Fredriksson &lt;turbo@debian.org&gt;
[RETRAIT] Ce paquet peut être retiré si ce n'est pas corrigé
[AIDE] Le responsable a demandé de l'aide pour résoudre le problème d'échange
  d'octets (petit et gros boutiste). (Apr11MH)
  60271 midentd : Dans l'installation par défaut, le fichier logfile ne
  contient pas les bonnes permissions. L'utilisateur daemon est différent
  de l'utilisateur identd.

Paquet : ftape (debian/main).
Responsable : Christian Meder &lt;meder@isr.uni-stuttgart.de&gt;
  59502 mauvais périphériques ftape
[entraine avec lui ftape-doc, ftape-module-*]

Paquet : scalapack (debian/main).
Responsable : Philipp Frauenfelder &lt;pfrauenf@debian.org&gt;
  58386 scalapack_1.6-12(frozen) : erreur de compilation (symboles non
  définis)
[STRATÉGIE] Envoyer une recompilation de blacs-mpi et blacs-pvm. (Apr19MH)

Paquet : scalapack-lam-test (debian/main).
Responsable : Philipp Frauenfelder &lt;pfrauenf@debian.org&gt;
  63339 scalapack-lam-test : dépendance non satisfaite

Paquet : scalapack-mpich-test (debian/main).
Responsable : Philipp Frauenfelder &lt;pfrauenf@debian.org&gt;
  63370 scalapack-mpich-test : dépendance non satisfaite

Paquet : scalapack-pvm-test (debian/main).
Responsable : Philipp Frauenfelder &lt;pfrauenf@debian.org&gt;
  63344 scalapack-pvm-test : dépendance non satisfaite

Paquet : xemacs20 (debian/main).
Responsable : James LewisMoss &lt;dres@debian.org&gt;
  55278 xemacs20 : ne peut se compiler à partir du source
[STRATÉGIE] dres a demandé le retrait d'xemacs20 de la distribution
instable (n° 61494) ; peut-être pourrait-il être retiré également de
la version gelée ?
[Déplacé vers project/orphaned, comme il était déjà retiré de Woody]

Paquet : clisp (debian/main).
Responsable : Kevin Dalley &lt;kevind@rahul.net&gt;
  62533 Clisp plante quand il cherche lisp.run à la mauvaise place.
[Le responsable ne pourra pas le corriger à temps, et personne d'autre
n'était intéressé]

Paquet : epic4 (debian/main).
Responsable : Joseph Carter &lt;knghtbrd@debian.org&gt;
  63266 Le chargement de scripts irc fait planter epic
</pre>

<hr>

<a name=3></a>
<pre>
À : debian-doc@lists.debian.org, debian-legal@lists.debian.org
Sujet : Aide : brevet Microsoft couvrant l'envoi et le téléchargement de paquets
Date : Mar. 2 mai 2000 22 h 04 ' 32 " +0300 

Salut à tous,

Microsoft a récemment déposé un brevet qui couvre une partie stratégique
de Debian, et probablement de Red Hat aussi. (Si vous avez des contacts
chez Red Hat, vous pouvez transférer ceci, leur page de contact semble
être un peu lente à récupérer.) (Si vous transférez ceci dans un endroit
public, autre que debian-doc et debian-legal, veuillez retirer mon nom
et mon entreprise du corps et des en-têtes du courriel.)

Le projet sur lequel je travail est intéressé par la mise à niveau
automatique des logiciels, donc je _devrais_ être capable de convaincre
Nokia de se pencher sur ce brevet. Pour le faire, j'ai besoin de données
historiques qui montre que l'invention était un savoir connu à ce moment.

Ci-dessous, vous trouverez quelques données sur le brevet, et quelques
données historiques que j'ai tirées du site web de Debian. Cela semble
montrer qu'à un moment entre 1995 et 1997, dselect supportait la mise
à niveau à partir d'Internet. Si la version 0.93R6 le faisait déjà,
je serais heureux. Dans tous les cas, j'apprécierais une page de manuel,
un fichier dselect-beginner.txt ou quelque chose de similaire de la
première publication supportant la méthode d'accès par ftp, avec la date
de publication. (Si rpm le faisait déjà avant novembre 1997, cela serait
également bon à savoir.)

Le brevet de Microsoft semble se limiter aux choses qui n'ont pas
d'informations sur les versions, les dépendances, les conflits, etc.
mais je suppose que cela va sûrement s'élargir.

<i>[signature retirée à la demande de l'auteur]</i>

-----

  Soumis le 14 novembre 1997, accepté le 26 octobre 1999
US5974454 : Méthode et système pour installer et mettre à jour des
composants logiciels.

Résumé

Installation et mise à jour d'un composant logiciel.
Il est déterminé si la date actuelle est égale ou ultérieure à une date
enregistrée dans la base de registre d'un ordinateur. Si la date
actuelle est égale ou ultérieure à la date enregistrée dans la base de
registre, alors l'ordinateur transmet une requête de base de données
<i>via</i> Internet à un serveur de base de données. Sur le serveur de
base de données, il est déterminé si un paquet mis à niveau pour
le composant logiciel est disponible, par exemple en parcourant la base de
données. Si un paquet de mise à niveau pour le composant logiciel est
disponible, alors un message de mise à niveau du paquet est envoyé à partir
du serveur de base de données à l'ordinateur. Sur l'ordinateur, il est
déterminé si l'utilisateur veut télécharger le paquet de mise à jour. Si
tel est le cas, alors une requête pour le paquet de mise à niveau est
envoyée par l'ordinateur <i>via</i> Internet à un serveur de paquets. Sur le
serveur de paquets, en réponse à la réception de la requête du paquet de
mise à niveau, le paquet de mise à niveau est récupéré et envoyé par
Internet à l'ordinateur. Le paquet de mise à niveau est alors installé sur
l'ordinateur pour mettre à jour le composant logiciel.

Close 1.
 Une méthode mise en &oelig;uvre par ordinateur pour la mise à jour d'un
composant logiciel stocké sur un ordinateur, la méthode comprend les
étapes suivantes :

a) déterminer si la date actuelle est égale ou ultérieure à une date
   enregistrée dans l'ordinateur ;

b) si la date actuelle est égale ou ultérieure à la date enregistrée dans
   l'ordinateur, alors envoyer une requête de base de donnée à partir
   de l'ordinateur vers le serveur de base de données ;

c) en réponse à la requête de base de données, déterminer sur le serveur
   de base de données si un paquet de mise à niveau pour le composant
   logiciel est disponible ;

d) si un paquet de mise à niveau pour le composant logiciel est disponible,
   alors envoyer un message de paquet de mise à niveau à partir du serveur
   de base de données vers l'ordinateur ;

e) en réponse au message du paquet de mise à niveau, envoyer une requête
   du paquet de mise à niveau à partir de l'ordinateur vers un serveur
   de paquets ; et

f) en réponse à la requête du paquet de mise à niveau, récupérer le paquet
   de mise à niveau sur le serveur de paquets et envoyer le paquet de
   mise à niveau à l'ordinateur.

Les closes suivantes couvrent, par exemple, le fait de faire la mise
à niveau et de mettre à jour le registre (soit la base de données de dpkg).

-----
Voici les résultats d'une rapide recherche dans l'historique :

Debian 0.93R6 (novembre 1995) : apparition de dselect. Il s'agit de la
dernière publication de Debian au format a.out ; il y a désormais
60 développeurs.

Debian 1.1 Buzz (juin 1996) : il semble que cela soit la première version
de Debian ayant un surnom (choisi, comme tous les suivants, à partir
du film Toy Story) ; cela s'explique sûrement par le fait qu'il s'agit
de la première publication après que Bruce Perens a récupéré la
direction du projet, succédant à Ian Murdock. Cette publication était
entièrement au format ELF, utilisait le noyau Linux 2.0 et contenait
474 paquets.

(Debian 1.3.1 ?)
Dselect est utilisé pour sélectionner seulement quels paquets (parmis
environ 1100) vous désirez installer. Il sera lancé pendant l'installation,
et comme il s'agit d'une chose très puissante mais plutôt complexe,
certaines connaissances sont nécessaires avant de s'y lancer. Il vous
guidera dans le processus d'installation des paquets de la manière
suivante ;

     Choisir la méthode d'accès à utiliser.
     Mettre à jour la liste des paquets disponibles, si cela est possible.
     Demander quels paquets vous voulez sur votre système.
     Installer et mettre à niveau les paquets demandés.
     Configurer les paquets qui ne sont pas configurés.
     Retirer les logiciels non désirés.
</pre>

#use wml::debian::weeklynews::footer translator="Thomas Huriaux"
#use wml::debian::weeklynews::header PAGENAME="Courriel"
#use wml::debian::translation-check translation="1.4" maintainer="Thomas Huriaux"

<a name=1></a>
<pre>
Date : Mar. 9 mai 2000 00 h 15 ' 26 " -0600 (MDT)
De : Jason Gunthorpe &lt;jgg@ualberta.ca&gt;
Répondre-À : Jason Gunthorpe &lt;jgg@ualberta.ca&gt;
À : Debian Developers &lt;debian-devel@lists.debian.org&gt;
Sujet : administration : Exim installé sur master


Bien, tout le monde,

L'installation d'exim sur master est terminée. Cela signifie que tous les
fichiers .qmail existants ne sont plus utilisés et que tous les courriels
sont traités par exim, en utilisant les fichiers .forward standards
semblables à ceux de sendmail. J'ai, non sans douleur, converti tous les
fichiers .qmail en des fichiers .forward semblables, quand c'était possible,
et envoyé un courriel aux personnes concernées dans le cas contraire.
J'ai vérifié deux fois chaque adresse qui créent beaucoup de traffic
sur master, et elles semblent toutes concorder. Certains d'entre vous
pourraient avoir des problèmes, en particulier si :
  a) vous n'avez pas d'entrée dans le fichier lastlog, j'ai été intolérant
     avec les personnes qui utilisent de l'espace local sans jamais
     s'authentifier. Beaucoup de ces personnes ont un dépôt de courriel
     local et un transfert, donc seul le transfert a été conservé.
  b) vous avez fait quelque chose de très bizarre, comme ajouter
     /var/spool/mail dans votre fichier .qmail ou utiliser des variables
     qmail dans votre fichier .qmail ;
  c) vous utilisez un logiciel pour des pseudo-listes spécifique à
     qmail.
  
En revanche, voici l'ensemble des fonctionnalités disponibles. J'ajouterai
cela sur une page web plus tard.

Chemin pour le courriel
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La configuration d'exim supporte différente façon de diriger un courriel ;
  n° 1 -&gt; transfert LDAP
  n° 2 -&gt; fichier .forward
  n° 3 -&gt; fichier .procmailrc
  n° 4 -&gt; fichier .forward-foo
  n° 5 -&gt; fichier .forward-default (Note : Pas .forward-foo-default
            - seulement un niveau)

Un courriel à debian.org suit :
  [n° 1 -&gt; n° 2 -&gt; n° 3] ou [n° 4 -&gt; n° 5]

Un courriel à master.debian.org suit :
  [n° 2 -&gt; n° 3 -&gt; n° 1] ou [n° 4 -&gt; n° 5]

Le transfert LDAP sera utilisé par de nombreuses machines. Utiliser une
demande de transfert dans LDAP assurera mieux votre courriel et le
rendra plus rapide, puisqu'il pourra emprunter différents chemins.

procmail
~~~~~~~~
** Si vous utilisez procmail pour votre boîte à courriels principale,
veuillez effacer votre fichier .forward et ajouter un .procmailrc à
la place ! Cette fonctionnalité est supportée sur master depuis longtemps
maintenant, et continuera à l'être.

La façon convenable d'appeler procmail est « |/usr/bin/procmail [options] »
Ignorez IFS="..", dans la page de manuel de procmail.

Formats des boîtes à courriels
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Format des fichiers Mailbox : « /debian/home/foo/Mbox »
Format des fichiers Maildir : « /debian/home/foo/MDir/ »

Pour délivrer à /var/spool/mail/foo, utilisez une construction comme
« |/usr/bin/procmail -m /dev/null ». Mettre le chemin de la boîte à
courriels ne fonctionnera pas. Vous devez utiliser des chemins absolus
pour les boîtes à courriels, les fichiers ./ semblables à qmail ne sont
pas supportés par Exim.

En outre, les fichiers de filtre d'exim sont volontairement désactivés.

Environnement de distribution
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Certaines variables d'environnement sont établies par le message (pas par
les citations ! attention !). C'est important de remarquer que les variables
d'environnement s'occupant de l'adressage qui s'appliquent à l'adresse
ENVELOPE ne sont absolument pas liées au contenu actuel du message :

Var. d'env. « standard »  EXTENSION (le « foo » dans .forward-foo)
                          LOGNAME,USER (votre nom d'utilisateur)
                          SENDER (nom de l'expéditeur du message)
Var. d'env. « Qmail »     EXT == EXTENSION
                          LOCAL = (la totalité de ce qu'il y a avant @)
                          RECIPIENT = (le destinataire complet)
Ce qui donne :
  $RECIPIENT = $LOCAL-EXTENSION@&lt;something&gt;

Ce sont des variables d'environnement que nous garderons, je l'espère, même
dans le cas où nous aurions à changer de serveur de messagerie encore une
fois.

Jason
</pre>

<hr>

<a name=2></a>
<pre>
Date : Lun. 8 mai 2000 22 h 09 ' 45 " -0400
De : Richard Higson &lt;richard.higson@gt.owl.de&gt;
À : debian-s390@lists.debian.org
Cc : debian-devel@lists.debian.org, LINUX-390@VM.MARIST.EDU
Sujet : Le portage de Debian sur S/390 commence à s'accélérer.

Envoi croisé à : 
	debian-devel@lists.debian.org
	debian-s390@lists.debian.org
	LINUX-390@VM.MARIST.EDU

Salut, et salutations de Poughkeepsie, État de New York, États-Unis,
où je suis en train de travailler sur un Redbook Linux/390
(http://www.redbooks.ibm.com/residencies/LS-J003.html)

Tant que je suis là et que j'ai accès à un parc complet d'ordinateurs
les plus gros, les meilleurs et les plus nombreux que j'aie jamais vus,
j'ai commencé à faire le travail sale pour lancer un portage de Debian
sur S/390 dans mon « large temps libre ». Je continuerai à le faire quand
je rentrerai chez moi, même si les machines que j'aurai seront minuscules
en comparaison de ce que j'utilise ici.

J'ai retrouvé beaucoup d'amis de Debian au sein d'IBM.
Debian est vue ici comme une distribution très respectée et de haute
qualité. Une distribution Debian pour S/390 concorderait bien avec
l'idée qu'IBM ne veut pas seulement faire des distributions commerciales.
Cependant, il est très difficile au niveau de l'organisation pour
un empire aussi grand qu'IBM de formaliser une « coopération » avec
une organisation « informelle » comme Debian.

Je suis particulièrement impressioné par la façon dont est
respecté, compris et *vécu* l'esprit du (discours sur le) logiciel
libre au sein de différentes équipes que j'ai eu l'occasion de rencontrer
ici (et en Allemagne). Il y a toujours des questions à résoudre, comme
l'incorporation des changemets de gcc-s390-tool-chain, mais ces
sortes de choses avancent à la vitesse des avocats les moins rapides,
pas des développeurs. Ça va venir.

J'espère qu'IBM a trouvé une façon publique de dire qu'ils acceptent
et supportent l'initiative de Debian pour la création d'un portage
de Debian sur S/390, sans nous demander de jouer le rôle d'une entité
commerciale (ce que nous n'avons jamais voulu).

J'espère que Debian trouvera une façon d'accepter, et de remercier
pour le support, les encouragements et les gros efforts que beaucoup
de personnes et de départements d'IBM nous offrent.

C'en est assez de la politique pour aujourd'hui, voici les choses
amusantes.

J'ai modifié un script de Florian Lohoff (flo@rfc.822.org) qui parcourt
juste la liste des paquets et recueille tout ce qui n'a pas de $ARCH-veto.
(La seule utilité pour un ordinateur d'une carte SoundBlaster serait si le
sol était légèrement inégal).

Ces paquets de source se retrouvent dans dpkg-buildpackage -b -us -uc.
Les survivants habitent la « planète OK », tout le reste la « planète
NON », et c'est là que les choses amusantes commencent - choisir des
morceaux et les corriger.

Il n'y a rien de subtile dans cette manière de faire, et *c'est* un
bon outil pour le processeur, tool-chain et les tests de disquettes,
c'est pourquoi je l'ai appelé Brute-Force-Build-Daemon ;-)

Vous pouvez suivre cela sur http://pax.gt.owl.de/~higson/debian-s390/

Si vous avez des suggestions sur comment nous « devrions » gérer
le côté Debian de cela, ou si vous voulez rejoindre le navire, veuillez
vous inscrire à la liste de diffusion debian-s390 à
http://www.debian.org/MailingLists/subscribe

Les généralités et les spécificités de S/390 pour linux sont discutées
sur linux-390@vm.marist.edu

//rhi
-- 
« Tout ce que vous faites finira par devenir insignifiant, mais il est
très important de le faire. »  == Mahatma Gandhi ==
Bonne journée ;-) Richard Higson mailto:richard.higson@gt.owl.de
</pre>

#use wml::debian::weeklynews::footer translator="Thomas Huriaux"

Attachment: signature.asc
Description: Digital signature


Reply to: