[Date Prev][Date Next] [Thread Prev][Thread Next] [Date Index] [Thread Index]

[lcfc] wml://www.debian.org/News/weekly/2002/35/mail.wml



Dernière chance pour les commentaires.

-- 
Thomas Huriaux
#use wml::debian::weeklynews::header PAGENAME="Courriel"
# $Id: mail.wml,v 1.2 2005/07/14 12:07:37 thuriaux Exp $
#use wml::debian::translation-check translation="1.2" maintainer="Cyril Brulebois"

<a name="1"></a>

<br>De&nbsp;: Joachim Lammarsch (<a href=mailto:president%40Dante.DE>president@Dante.DE</a>)
<br>Sujet&nbsp;: Message important de Knuth : mauvaises polices cm dans Linux
<br>Groupe de discussion&nbsp;: <a href=http://groups.google.com/groups?hl=en&amp;lr=&amp;ie=UTF-8&amp;group=de.comp.tex>de.comp.tex</a>
<br>Date&nbsp;: 14 juillet 1996

<pre>
Le président du TUG m'a signalé que le professeur Donald E. Knuth a
dénoncé une violation de son droit d'auteur sur les polices cm. J'ai inclus
le texte original ci-dessous.

Apparemment, cela concerne exclusivement la diffusion de Linux. 
La distribution cm n'est pas modifiée sur les cédéroms en vente sur
DANTE e.V. Je pouvais mettre en évidence cette erreur sur mon système
Slackware-Linux. La modification est également présente sur le cédérom
de Suse GmbH.

Pour résoudre cette affaire fâcheuse, je demande à tous de vérifier les
installations de TeX. La marche à suivre est expliquée clairement dans
le communiqué du professeur Knuth. Si la modification est présente, les
données correspondantes doivent être remplacées et les nouveaux fichiers
de format créés. Les données correctes sont disponibles sur les serveurs
CTAN. Je déconseille l'achat de cédéroms tant que l'erreur ne sera pas
corrigée sur ceux-ci. DANTE e.V. va s'efforcer de fournir des informations
sur les produits concernés et mettre les données correctes à votre
disposition le plus vite possible. Je demande à tous ceux qui auraient
des informations supplémentaires de bien vouloir les mettre à disposition.
De même, je serais heureux de connaître celui qui a entrepris d'effectuer
cette modification.

L'énervement du professeur Knuth est compréhensible. On constate de plus
en plus que les droits d'auteur sont baffoués sans scrupules. Nous
devrions tirer les conséquences de cette affaire et, désormais
encore plus qu'auparavant, faire attention à ce qu'aucune modification
non autorisée ne soit entreprise et que le droit de copie soit respecté
dans tous les cas.


Salutations amicales
Joachim Lammarsch
(Président de DANTE e.V.)

-------------------------Texte Texte Texte--------------------------------

Message important à tous les utilisateurs de TeX
================================================

Deux problèmes de polices ont fait surface et doivent trouver une solution
avant que cela n'empire. L'un d'entre eux est un problème sérieux
d'incompatibilité des polices, l'autre est un problème esthétique
dû à une conception obsolète (cette partie n'est pas explicitée ci-dessous).

Ces deux problèmes ne concernent que la famille de polices <i>Computer
Modern</i>. Je compte sur la bonne volonté traditionnelle des utilisateurs
de TeX un peu partout pour aider à résoudre ces problèmes.

La distribution Linux Slackware contient de mauvaises polices
=============================================================

Quelqu'un en Allemagne a appliqué des changements non autorisés aux fichiers
du source de <i>Computer Modern</i> en 1994 (les programmes METAFONT
qui définissent les polices <i>Computer Modern</i>), en violation directe
avec mes stipulations sur la page des droits d'auteur de
<u>Computers &amp; Typesetting, Volume E</u>.

En conséquence, ces polices produisent des résultats différents sur des
systèmes informatiques différents. TeX va ainsi reformatter vos anciens
articles avec des coupures de ligne ou de page différentes, des cadres
débordants, etc. Malheureusement, les fichiers non autorisés ont, on ne
sait comment, remplacé les fichiers corrects &mdash; je ne suis pas sûr de
quand cela a été fait. Mais ce qui est certain, c'est que je suis furieux !

Chers amis, j'ai décidé de mettre ces polices dans le domaine public plutôt
que de les rendre propriétaires ; tout ce que j'ai demandé, c'est que
personne ne les change, <strong>à moins que le nom soit changé</strong>,
pour que tous les utilisateurs puissent obtenir des résultats équivalents
sur tous les systèmes informatiques, maintenant et dans 50 ans.
J'ai fait des efforts énormes pour rendre équivalents TeX et les systèmes
METAFONT sur des centaines d'ordinateurs différents et pour m'assurer
qu'elles ne deviennent jamais un logiciel commercial. Si vous voulez
améliorer ces polices, allez-y, mais <strong>ne donnez pas à vos
polices le même nom que les miennes</strong>. J'insiste sur le fait que
toutes les polices appelées cmr10 ont la même taille, donc TeX choisit
exactement les mêmes coupures de ligne ou de page sur n'importe quel
ordinateur dans le monde. Cette compatibilité doit être renforcée par
des pressions tierces (boycotts, mauvaise publicité, etc.) contre ceux
qui enfreignent la règle. Le groupe des utilisateurs de TeX est en train
de décider de la manière de condamner cette action et d'éviter que ce
cancer ne contamine trop de systèmes.


Une autre personne a changé les formes de l'apostrophe et a inversé cette
dernière dans les polices <i>Computer Modern Typewriter</i>, contre ma
volonté. Au lieu de la nommer ici, je lui ai demandé de retirer son
travail le plus tôt possible.

Le volontaire qui m'a aidé à découvrir pourquoi mon TeX était différent
du sien m'a dit qu'il avait obtenu des fichiers de polices modifiés d'un
ensemble de 4 cédéroms d'InfoMagic daté de mars 1995.

Regardez, j'inclus les personnes de Linux parmi mes héros personnels ;
je ne veux pas faire campagne contre leur excellent travail. Il n'y a
aucun doute qu'ils aient pris ces mauvais fichiers de polices quelque part
en toute innocence. Mais maintenant la communauté doit rapidement
faire passer le mot que toutes les polices CM distribuées avec Linux depuis
l'automne 1995 (au moins) sont gravement corrompues. Les polices
incompatibles doivent être bannies de tous les ordinateurs qui espèrent
être compatibles avec des installations de TeX légitimes.

Comment savoir si vos polices sont corrompues
=============================================

Tapez les instructions suivantes dans TeX, après l'invite ** :

       \setbox 0 = \hbox{ho} \showbox 0

Ensuite, tapez x à l'invite &gt;. Si TeX répond que \box0 est un \hbox
de largeur 10.55559, vous n'avez pas de problème ; \relax ! Mais si
TeX répond que \box0 a une largeur de 10.31947, je suis désolé de vous
annoncer que vous avez un gros problème. Dans ce cas, TeX vous montrera
également un \kern entre le h et le o.

La source des erreurs peut être tracée jusqu'aux trois fichiers de polices
illégitimes. Veuillez demander à votre administrateur système de remplacer
les fichiers que vous avez par ceux qui sont corrects et que vous
trouverez ici :

       roman.mf
       romlig.mf
       punct.mf

Plusieurs autres fichiers dans la distribution Slackware sont fortement
dépassés, si l'on prend comme référence les sources officielles dans le
répertoire ~ftp/pub/tex/cm sur labrea.stanford.edu, mais remplacer les
trois fichiers ci-dessus <strong>et reconstruire toutes les polices</strong> corrigera
tous les problèmes sérieux. (Actuellement, vous n'avez pas besoin de
refaire les bitmaps, sauf pour les polices de style typewriter cmtt* et
cmtex* ; vous devez cependant reconstruire les fichiers de taille des
polices, c'est-à-dire ceux avec une extension en « .tfm ». Vous devez
également reconstruire les fichiers « .fmt » que TeX utilise au démarrage
d'un travail, car il contient beaucoup d'informations préchargées sur
les polices.)
</pre>

#use wml::debian::weeklynews::footer translator="Cyril Brulebois, Thomas Huriaux"

Attachment: pgplrhQJt8MCK.pgp
Description: PGP signature


Reply to: