[Date Prev][Date Next] [Thread Prev][Thread Next] [Date Index] [Thread Index]

[rfr] wml://www.debian.org/News/weekly/1999/27/mail.wml



Merci d'avance pour vos relectures.

-- 
Thomas Huriaux
#use wml::debian::weeklynews::header PAGENAME="Courriel"
#use wml::debian::translation-check translation="1.8" maintainer="Thomas Huriaux"

<a name=1></a>
<pre>
Date : Lun. 12 juil. 1999 18 h 11 ' 11 " -0300
De : Lalo Martins &lt;lalo@webcom.com&gt;
À : debian-devel-announce@lists.debian.org
Cc : debian-user-portuguese@lists.debian.org
Sujet : Traduction des scripts d'initialisation

Ce week-end, je me suis assis devant gettext pour réfléchir à la traduction
des messages des scripts d'initialisation. Il s'agit d'une proposition de
solution plus pratique, donc j'envoie ce courriel à -devel-announce, mais
veuillez répondre sur -devel (et m'envoyer une copie, puisque je n'ai pas
l'intention de me réinscrire à -devel). De même, veuillez retirer
-user-portuguese des réponses ; je leur envoie une copie car je l'ai
promis :-)

Le paquet gettext est accompagné d'un outil « gettext » indépendant,
qui peut servir de remplaçant à « echo ». Avec ceci et un fichier
« debian-init-script.mo » dans le répertoire local convenable, nous
pouvons obtenir des messages traduits. Je me demande pourquoi nous n'avons
pas commencé cela plus tôt, en voyant debian-jp, etc., et la quantité de
développeurs allemands, espagnols ou français. Je pense que c'est une
fonctionnalité importante.


  Comment 
***********

Ce problème contient quatre niveaux :

1. la sélection de la langue ;

2. l'affichage des messages, en conservant la compatibilité avec les
versions existantes ;

3. les paquets et dépendances impliqués ;

4. les traductions.


Niveau 1 : choisir la langue
============================

La langue est sélectionnée par les variables d'environnement LANG, LC_ALL
ou LC_MESSAGES. La plupart des sites configurent l'une d'entre elles
globalement dans /etc/environment ou /etc/profile, avec la possibilités
de configurations personnalisées par utilisateur dans les scripts de
chargement du shell (par exemple sur les sites qui offrent des comptes
telnet ou ssh).

Cependant, je ne suis pas tout à fait confiant sur le fait de récupérer
les données de /etc/environment dans les scripts d'initialisation.
Cela peut provoquer d'autres choses potentiellement mauvaises. Ainsi,
vous pourriez vouloir garder la langue par défaut de votre système
définie à C (anglais), mais avoir le démarrage dans votre langue,
puisque vous êtes le seul qui va le voir. Je pense donc que la meilleure
solution serait l'une des deux suivantes :

a. /etc/defaults/language, utilisé par les scripts d'initialisation
   « parents » (/etc/init.d/rc, par exemple - tous les scripts lancés à
   l'initialisation et pas par d'autres scripts) ;
b. bidouiller directement l'initialisation pour fixer l'une des variables,
   en lisant la valeur dans inittab voire par un autre paramètre de démarrage
   (/proc/cmdline).

Ces solutions ont en plus le fait que la langue d'initialisation n'est
pas obligatoirement la même que la langue par défaut du système ; donc
si votre site est hébergé en Hongrie mais propose des comptes telnet ou
ssh, vous pouvez fixer votre langue d'initialisation à hr et avoir
« LANG=C; export LANG » dans /etc/environment.

Ensuite, si vous faites « /etc/init.d/quelque_chose reload », les messages
seront dans la langue par défaut du système. Magique :-)


Niveau 2 : afficher les messages
================================

Toutes les commandes « echo » dans les scripts doivent appeler d'une
certaine manière quelque chose internationalisé - « gettext -s » ou
quelque chose spécifique à Debian.
Voyez les niveaux 3 et 4 pour les avantages et inconvénients de chaque
méthode.

Pour mes tests du week-end, j'ai édité tous les scripts qui affichaient
quelque chose dans /etc/init.d et /etc/rc.boot ; avant qu'ils n'affichent
quoi que ce soit, ajoutez :

SETLANG=/etc/init.d/setlang.sh
if [ -f $SETLANG ]; then
  . $SETLANG
else
  echo='echo -e'
fi

AMHA, ce n'est pas la meilleure méthode, comme je l'ai dit au niveau 1,
mais c'est suffisant pour le moment. Bien sûr, j'ai réalisé plus tard que
je pouvais récupérer la valeur $SETLANG seulement dans les scripts
« parents ».

Le script setlang.sh ne fait actuellement que :

. /etc/default/language
export TEXTDOMAIN=debian-init-scripts
echo="/usr/bin/gettext -s -e"

Puis j'ai remplacé tous les « echo » par « $echo ». Ouah, ça marche.

La raison pour avoir /etc/init.d/setlang.sh est qu'il peut être inclus
dans le paquet « gettext » ; ainsi, si « gettext » n'est pas installé,
les choses se passent comme d'habitude.

Une deuxième approche est de séparer le programme « gettext » indépendant
dans son propre paquet et de l'ajouter dans base/required. Ensuite, changer
tous les « echo » en « gettext -s » - ce n'est pas plus un problème
que de les changer en « $echo ».

Une troisième approche est d'utiliser un programme internationalisé semblable
à « printf », et de l'empaqueter dans base/required. Les « raisons » sont
expliquées au niveau 4.


Niveau 3 : paquets et dépendances
=================================

C'est ce sur quoi j'étais en train de parler ; il devrait y avoir un minimum
de rétrocompatibilité. Chacune des trois approches ci-dessus a ses propres
problèmes et solutions.

La première approche ($echo) résout déjà son propre problème. Si gettext
n'est pas installé, il n'est pas utilisé. Il me semble que cela soit à peu
près la manière habituelle de procéder pour Debian.

Les deuxième et troisième approches ajoutent les paquets nécessaires dans
la section « base » et les marquent avec une priorité « nécessaire ».
Mais la priorité ne fonctionne que si dpkg connaît le paquet ! Donc,
peut-être que pendant un moment, les paquets mis à jour devraient
prédépendre du nouveau paquet.

Et juste parce que je suis sûr que quelqu'un va le demander : tant que le
programme existe, il fonctionnera convenablement s'il ne trouve pas de
message traduit. Il les affichera tout simplement en anglais.


Niveau 4 : traduire les messages
================================

Cela pose un problème. Bien sûr nos équipes de traduction et même des
utilisateurs se porteraient rapidement volontaires, mais nous devrions faire
de notre mieux pour faciliter le travail - après tout, il doit y avoir
<strong>beaucoup</strong> de scripts à traduire. Si les gens doivent traduire tous les

« Starting server machin chose: machin »
« Stopping server machin chose: machin »
« Starting time waster: twt »
« Stopping time waster: twt »

le travail est plus important que si nous leur demandons de traduire
seulement :

« Starting »
« Stopping »
« server machin chose »
« time waster »

Correct ?

La plupart des paquets (à en croire la charte actuelle) ont quelque chose
comme :
« Starting ma_description: mon_démon » (plus tard) « . »
« Stopping ma_description: mon_démon » (plus tard) « . »
« Restarting ma_description: mon_démon » (plus tard) « . »
« Reloading ma_description fichiers de configuration » (plus tard) « . »

Pour que gettext ait moins de champs à ce sujet, nous devrions séparer
la première partie de cela (la période reste telle quelle) de la manière
suivante :
« Starting » « ma_description: » « mon_démon »
« Stopping » « ma_description: » « mon_démon »
« Restarting » « ma_description: » « mon_démon »
« Reloading » « ma_description » « fichiers_de_configuration »

Les anciens paquets ont à la place :

« Starting ma_description... » (plus tard) « done. »

Cela deviendrait :

« Starting » « ma_description... » (plus tard) « done. »

Mais bien sûr, si quelqu'un modifie le script, cela devrait être également
ajouté à la nouvelle charte.

Mais cela nous impose des bidouillages importants, à cause de ces deux
situations :

Situation 1 : les deux points, les points de suspension, etc.
-------------------------------------------------------------

Comme vous pouvez le voir dans l'exemple ci-dessus, le traducteur devrait
traduire à la fois « ma_description » et « ma_description: ». Ce n'est
pas bon. Non pas car il s'agit de plus de travail - cela ne serait en
fait que du copier-coller plusieurs fois - mais car il s'agit d'un
gaspillage d'espace, et les bidouilleurs n'aiment pas ce genre de choses.

Le contournement que j'ai fait ressemble à ceci :

« Starting » « ma_description » « \b: mon_démon »

Mais je dois alors soit changer « $echo » en « $echo -e » ou le fixer
à « echo="echo -e" » sans gettext et « echo="gettext -s -e" » avec
gettext. C'est bien sûr également horrible.

Situation 2 : les messages « Reloading fichiers de configuration »
------------------------------------------------------------------

Quand vous faites « /etc/quelque_chose reload », la nouvelle charte dit
que cela doit afficher quelque chose comme :

« Reloading ma_description fichiers de configuration » (plus tard) « . »

qui devrait être changé en :

« Reloading » « ma_description » « fichiers de configuration »

pour gettext. Le problème est que cela établi l'ordre dans la phrase ; dans
beaucoup de langues, il n'y a aucune manière de donner du sens à cette phrase.
Le portugais (ma langue) en fait partie.

En C, nous aurions quelque chose comme :

printf("Reloading %s configuration files", description);

et ensuite, la traduction pourrait faire quelque chose comme :

msgid "Reloading %s configuration files"
msgstr "Reloading configuration files for %s"

ou en français

msgstr "Rechargement des fichiers de configuration de %s"

et cela fonctionne.

Solutions
---------

La situation 1 peut être résolue avec un remplaçant de « echo » qui
n'insère pas d'espace entre les paramètres ; la chaîne deviendrait ainsi :

« Starting » « » « ma_description » « : mon_démon »

mais cela ne fait rien pour la situation 2.

Un remplaçant d'echo fonctionnerait pour les deux, mais serait difficile
à implémenter et une chose de plus à apprendre et à laquelle penser pour les
responsables.

Donc je n'ai pas de réponse :-)

Les fichiers pot
----------------

Dans tous les cas, je propose que tous les messages soient gardés dans un
seul fichier pot spécifique à Debian, appelé « debian-init-scripts.mo ».

Les fichiers compilés et traduits (« *.mo ») devraient, AMHA, aller dans
les paquets « locales-XX » (« locales-de », « locales-es », etc.),
puisqu'ils existent déjà. Cela sauve de l'espace pour les utilisateurs
- ils ne reçoivent que la (les) langue(s) nécessaire(s).

Je peux vous envoyer le fichier .pot avec les quelques messages que j'ai
déjà (récupérés chez moi, scripts d'installation de Debian de 150 Mo).
Mais je préférerais le garder pour plus tard lorsque nous aurons pris
une décision.

Oh... et enfin, je pense que chaque équipe de traduction et chaque
responsable de locales-XX doivent prendre une décision en fonction de
la gestion des traductions. Certains voudront envoyer des diff au
responsable, d'autres préféreront CVS, peut-être même utiliser les listes.
Dans tous les cas, ce n'est pas mon problème.

[]s,
                                               |alo
                                               +----
--
      Je suis Lalo de deB-org. Vous allez être libéré.
                 Toute résistance est inutile.

http://www.webcom.com/lalo      mailto:lalo@webcom.com
                 clé gpg sur la page web

Debian GNU/Linux       --        http://www.debian.org
</pre>
<hr>
<a name=2></a>
<pre>
Date : Mar. 13 juil. 1999 11 h 44 ' 12 " -0700
De : Joey Hess &lt;dwn@debian.org&gt;
À : Bart Schuller &lt;schuller@lunatech.com&gt;
Cc : debian-devel@lists.debian.org, lalo@webcom.com,
  Peter Kaas &lt;Peter.Kaas@lunatech.com&gt;
Sujet : Re : Traduction des scripts d'initialisation

Bart Schuller a écrit :
&gt; Nous voudrions faire un démarrage graphique, un peu comme à la manière
&gt; de Macintosh, où tous les sous-systèmes affichent une icône. Ou peut-être
&gt; comme Red Hat, qui, je pense, affiche maintenant un [ OK ] en couleur
&gt; pour chaque démon lancé.
&gt; 
&gt; Ce qui nous intéresse est de changer les scripts de façon à ce que soit
&gt; leurs sorties puissent être traitées (ce qui devrait être possible
&gt; maintenant s'ils respectent tous la charte), soit leurs sorties soient
&gt; générées par des commandes qui peuvent être remplacées par des choses
&gt; plus amusantes.

Cela est conforme avec ma réaction. Regarde les scripts d'initialisation
actuels. Nous avons ce programme start-stop-daemon program, qui peut
afficher des choses quand cela fonctionne. C'est globalement une
couche d'abstraction. Nous l'utilisons en conséquence. Et même si
nous disons de ne rien afficher, chaque script d'initialisation gère lui-même
ses propres sorties.

Est-ce que personne d'autre ne pense que c'est vraiment une mauvaise
conception ?

Je propose :

- de rendre start-stop-daemon compatible avec la charte qui précise ce qu'un
  script d'initialisation doit afficher. Cela peut nécessiter une
  modification de son interface. Par exemple, nous aurons à lui passer une
  description du démon en cours de chargement ;

- d'internationaliser start-stop-daemon. Ainsi, les messages « Starting »,
  « Stopping », etc. seront traduits ;

- d'internationaliser tous les scripts d'initialisation de manière à ce que
  le texte envoyé à start-stop-daemon (« server machin chose », « time
  waster », « portmap daemon », etc.) puisse être traduit. Utiliser la
  proposition de Lalo pour cela ;

- de permettre à start-stop-daemon d'être remplacé par d'autres utilitaires
  si des personnes le désirent, qui puissent afficher d'autres types de
  choses. Ou de juste le modifier pour pouvoir générer certains de ces types
  de sorties. Si Debian dans son ensemble décide que nous voulons les
  messages colorés dans le style de Red Hat, une fois que nous aurons cela,
  les ajouter ne nécessitera que la modification de start-stop-daemon et
  pas de tous les scripts d'initialisation.

-- 
see shy jo
</pre>

<hr>

<a name=3></a>
<pre>
À : dwn@debian.org 
Cc : shishamo@osk2.3web.ne.jp 
Sujet : [Gazette hebdomadaire] Nouvelles de Debian JP 6/7/1999 - 12/7/1999 
Date : Mar. 13 juil. 1999 02 h 08 ' 51 " +0900 
De : Katsura S. Yoshio &lt;shishamo@osk2.3web.ne.jp&gt;

Salut,

Voici les dernières nouvelles [du 6/7/1999 au 12/7/1999] du projet
Debian JP.

* Correctif à appliquer à JVIM pour conserver le titre de la fenêtre
  (debian-users)
  La conservation du titre de la fenêtre fonction si JVIM n'est pas compilé
  avec -DUSE_X11. La version de JVIM est Vim 3.0 + le correctif japonais 1.5.
  Ken Nakagaki l'a envoyé.

  http://lists.debian.org/debian-users/199907/msg00079.html

* Changement de responsable pour packaging-manual-ja (debian-{devel,doc})
  Shigenori Hayase a repris le travail de traduction du manuel d'empaquetage.

  Page web d'Hayase-san :
  http://www3.tky.3web.ne.jp/~shayase/debian/index.html
  
  http://lists.debian.org/debian-devel/199907/msg00056.html

* Intention d'empaqueter siag-office ja (debian-devel)
  Koichi Honda a été en contact avec l'auteur de Siag Office-ja.

  http://lists.debian.org/debian-devel/199907/msg00058.html

* Envoi de lynx-ja (debian-devel)
  Atsuhito Kohda a envoyé un lynx internationalisé.
  Il peut gérer le français, l'allemand, l'italien, le chinois, le coréen
  et le japonais en utilisant la variable LANG.

  http://lists.debian.org/debian-devel/199907/msg00082.html

* Traduction des droits d'auteur (debian-devel)
  Nous avons beaucoup de logiciels documentés uniquement en japonais. Pour
  les fusionner dans Debian, nous devons traduire au moins le fichier des
  droits d'auteurs. Pour les fichiers README et README.debian, cela est-il
  nécessaire ou n'est-ce qu'un souhait ? Une décision doit être prise à
  ce sujet.

  http://lists.debian.org/debian-devel/199907/msg00064.html

* Opération de fusion avec Debian (debian-devel)
  Le souhait reste de tout envoyer à Debian.

  http://lists.debian.org/debian-devel/199907/msg00067.html

* Responsables officiels Debian (debian-www)
  16 sont enregistrés et 12 sont en attente.

  http://www.debian.or.jp/devel/official-maintainer.html

* Traduction des pages web de Debian (debian-www)
  Yoshizumi Endoh continue de créer des pages web en japonais.

  (Récemment ajoutées)
  consultants/index.wml
  english/consultants/consultant.data
  events/2000/0111-linworldexpo-fr.wml
  events/2000/0201-linworldexpo-us.wml
  events/2000/0202-linexpo-fr.wml
  events/2000/0618-usenix.wml
  events/2000/0912-linworldexpo-fr.wml
  events/2000/index.wml

  (Mises à jour)
  donations.wml
  related_links.wml
  events/index.wml
  support.wml
  english/donations.wml
  japanese/donations.wml
  releases/index.wml
  distrib/index.wml
  releases/potato/index.wml
  devel/extract_key.wml

Cordialement,  K.S.Yoshio
         http://www2.osk.3web.ne.jp/~shishamo/ 
Empreinte de clé = 3C 3C 1C E6 B1 65 53 58  A3 B3 6A ED BA E4 54 52
</pre>

#use wml::debian::weeklynews::footer translator="Thomas Huriaux"

Attachment: pgpvVVuNfKtoc.pgp
Description: PGP signature


Reply to: