[Date Prev][Date Next] [Thread Prev][Thread Next] [Date Index] [Thread Index]

Mises à jour



Salut tout le monde,

Pour fêter la fin du problème CVSWeb, je me suis remis à faire quelques
mises à jour de fichiers du répertoire "Bugs"que voici.

A+,
Christian.
#use wml::debian::template title="Le Système de Gestion des Bogues Debian" NOHEADER=yes WEBMASTER=bugs

Accéder aux rapports de bogue grâce aux enregistrements du système de gestion

Chaque message reçu ou envoyé par le système de gestion des bogues est enregistré et rendu disponible par différents moyens.

Des copies des enregistrements sont disponibles sur le Web à http://www.infodrom.north.de/Debian/Bugs/, http://www.nl.debian.org/Bugs/ et
http://www.debian.org/Bugs/

Il y a un serveur de messages qui peut envoyer les rapports de bogue en texte seul à la demande. Pour l'utiliser envoyez le mot help comme seul contenu d'un message à request@bugs.debian.org (l'Objet du message est ignoré), ou lisez les instructions sur le Web ou dans le fichier bug-log-mailserver.txt.


Autres pages:

#use 'footer.inc' #use wml::debian::template title="Le Système de Gestion des Bogues Debian" NOHEADER=yes WEBMASTER=bugs

Les informations pour les Développeurs concernant le système de traitement des bogues

Initialement, un rapport de bogue est soumis par un utilisateur comme un message ordinaire à submit@bugs.debian.org. Il lui sera alors donné un numéro, un accusé de réception sera envoyé à l'utilisateur, et il sera transmis à debian-bugs-dist. Si celui qui a soumis le rapport a inclus une ligne Package indiquant un paquet ayant un mainteneur connu, le mainteneur recevra aussi une copie.

La ligne Subject se verra rajouter Bug#nnn:, et le Reply-To sera modifié pour inclure à la fois celui qui a soumis le rapport et nnn@bugs.debian.org.

Fermer un rapport de bogue

Un développeur qui reçoit un bogue du système de gestion, ou qui le voit sur debian-bugs-dist, et prend la responsabilité de celui ci doit répondre à l'aide de son logiciel de courrier préféré, et modifier le champ To pour y inscrire nnn-done@bugs.debian.org à la place de nnn@bugs (nnn-close est fourni comme alias pour nnn-done).

L'adresse de celui qui a soumis le rapport de bogue sera inclue dans le champs To par défaut, parce que le système de gestion des bogues l'a inclus dans le Reply-To.

Les messages `Done' ne sont pas automatiquement envoyés à la liste de diffusion, donc il peut être parfois utile d'inclure la liste de diffusion debian-devel@lists.debian.org si d'autres développeurs sont susceptibles d'être intéressés.

La personne fermant le bogue et la personne l'ayant soumis recevront une notification du changement de statut du rapport.

Les messages suivants

Si un développeur souhaite répondre à un rapport de bogue sans marquer le bogue comme traité il peut simplement répondre au message. Sa réponse sera (par défaut) envoyé à nnn@bugs et à celui qui a soumis le rapport de bogue. Le système de gestion des bogues enregistrera la réponse avec le reste des enregistrements correspondant à ce rapport de bogue et l'enverra à debian-bugs-dist. Le bogue ne sera pas marqué comme étant traité. Un développeur pourra explicitement envoyer un message à celui qui a soumis le bogue en envoyant un message à nnn-submitter@bugs.

Si vous souhaitez envoyer un message de réponse qui n'est pas approprié pour debian-bugs-dist vous pouvez le faire en l'envoyant à nnn-quiet@bugs ou nnn-maintonly@bugs, qui ne font que l'enregistrer (aucun transfert) ou l'envoyer uniquement au mainteneur du paquet en question, respectivement.

N'utilisez pas les fonctions `répondre à tous les destinataires' ou `transférer' de votre logiciel de courrier sauf si vous avez l'intention d'éditer la liste des destinataires de manière substantielle. En particulier, ne transférez pas un message à la fois à nnn@bugs.debian.org et à submit@bugs.debian.org, parce que le système de gestion des bogues recevra alors deux copies de celui ci et chacune sera transférée séparément à debian-bugs-dist.

Les Niveaux de Gravité

Le système de bogues enregistre un niveau de gravité avec chaque rapport de bogue. Celui ci est mis à normal par défaut, mais peut être écrasé soit en fournissant une ligne Severity dans le pseudo en-tête quand le bogue est soumis (voir les instructions pour signaler les bogues), soit en utilisant la commande severity avec le serveur de requêtes de contrôle.

Les Niveaux de Gravité sont:

critical (critique)
casse des logiciels non liés au logiciel sur le système (ou l'ensemble du système), ou cause de graves pertes de données, ou introduit une faille dans la sécurité du système sur lequel le paquet est installé.
grave (grave)
rend le paquet en question inutilisable ou presque, ou cause des pertes de données, ou introduit une faille de sécurité permettant l'accès aux comptes des utilisateurs qui se servent du paquet.
important (important)
N'importe quel autre bogue qui rend le paquet inadapté à la livraison.
normal (normal)
la valeur par défaut, pour les bogues normaux.
wishlist (liste de souhaits)
pour n'importe quelle demande d'une fonctionnalité, et aussi pour n'importe quel bogue très difficile à résoudre du fait de la conception du paquet.
fixed (corrigé)
pour les bogues qui ont été corrigés mais ne devraient pas encore être fermés. Les bogues corrigés par des mises à jour de non-mainteneurs voient leur gravité mise à 'fixed' (corrigé).

Enregistrer que vous avez traité un rapport de bogue

Quand un développeur envoie un rapport de bogue au développeur du paquet source original depuis lequel le paquet Debian est dérivé, il devrait noter cela dans le système de gestion de la manière suivante:

S'assurer que le champs To de son message à l'auteur ne comporte que l'adresse du ou des auteurs; mettre à la fois la personne qui a rapporté le bogue et nnn-forwarded@bugs.debian.org dans le champs CC.

Demander à l'auteur de garder tel quel le CC vers nnn-forwarded@bugs quand il répond, de façon à ce que le système de gestion des bogues enregistre sa réponse avec le rapport original.

Quand le système de gestion des bogues reçoit un message à nnn-forwarded il marquera le bogue correspondant comme ayant été transmis à(aux) adresse(s) dans le champs To du message qu'il reçoit.

Vous pouvez aussi manipuler les informations `forwarded to' en envoyant des messages à control@bugs.debian.org.

Les résumés postés à debian-bugs-reports

Chaque Vendredi une liste de rapports de bogues remarquables est postée à debian-bugs-reports, triée par date du rapport. Chaque Mardi une liste de rapports de bogues auquel il n'a pas été répondu depuis trop longtemps est postée, triée par mainteneur de paquet.

Si le mainteneur d'un paquet est inscrit de manière incorrecte cela est généralement du au fait que le mainteneur a changé récemment, et que le nouveau mainteneur n'a pas encore soumis une nouvelle version du paquet avec le champ de contrôle Maintainer modifié. Cela sera corrigé quand le paquet sera soumis; autrement, il y a un fichier d'écrasement que les mainteneurs de distribution peuvent éditer pour enregistrer le changement de mainteneur, par exemple si une reconstruction ou une mise à jour n'est pas prévue avant longtemps. Contactez override-change@debian.org pour les modifications du fichier d'écrasement (override file).

Rouvrir, réassigner et manipuler les bogues

Il est possible de réassigner des rapports de bogues à d'autres paquets, de rouvrir des bogues fermés par erreur, de modifier l'information disant où, s'il y a lieu, un rapport de bogue a été transmis, de changer les gravités et titres des rapports et de fusionner et défusionner des rapports de bogue. Ceci se fait en envoyant un message à control@bugs.debian.org.

Le format de ces messages est décrit dans un autre document disponible sur le Web ou dans le fichier bug-maint-mailcontrol.txt. une version en texte seul peut aussi être obtenue en envoyant le mot help au serveur à l'adresse ci dessus.

Les possibilités plus ou moins obsolètes d'utiliser l'objet des messages

Les messages qui arrivent à submit ou bugs et dont le champs 'Objet' (Subject) commence par Bug#nnn sera traitée comme ayant été envoyée à nnn@bugs. Ceci pour assurer la compatibilité ascendante avec les messages envoyés depuis les anciennes adresses, et pour récupérer les réponses envoyés à submit par erreur (par exemple, en utilisant la commande 'répondre à tous les destinataires').

Un schéma identique opère pour maintonly, done, quiet et forwarded, qui traite les messages arrivant avec un tel Objet comme ayant été envoyés à l'adresse correspondante nnn-XXXXXX@bugs.

Les messages arrivant à forwarded et done sans identificateur - i.e., sans numéro de rapport de bogue dans l'adresse - et sans numéro de bogue dans l'Objet seront enregistrés sous `junk' et gardés pendant quelques semaines, mais à part cela ignorés.

Les plans pour le futur

Dans quelques temps le champ d'en-tête secondaire Package: pourra devenir obligatoire - pour le moment l'omettre produit simplement un message d'alerte.

La fonctionnalité obsolète X-Debian-PR: quiet

Il était possible d'empêcher le système de gestion des bogues de transmettre les messages qu'il recevait à debian-bugs, en mettant une ligne X-Debian-PR: quiet dans l'en-tête du message.

Cette ligne d'en-tête est maintenant ignorée. A la place, envoyez votre message à quiet ou nnn-quiet (ou maintonly ou nnn-maintonly).


Autres pages: #use 'footer.inc'#use wml::debian::template title="Le Système de Gestion des Bogues Debian" NOHEADER=yes WEBMASTER=bugs

Les instructions pour signaler des bogues

Envoyez un message à submit@bugs.debian.org, comme décrit ci dessous.

S'il vous plaît, ne signalez pas plusieurs bogues qui n'ont pas de liens entre eux - en particulier s'ils sont dans différents paquets - dans un même message. Merci aussi de n'envoyer votre message de rapport de bogue à aucune liste de diffusion ou aucun destinataire autre que submit@bugs (pour les détails sur la manière de le faire correctement, voyez ci dessous).

Les listes des bogues non encore résolus sont disponibles sur le Web et ailleurs - voyez les autres documents pour plus de détails.

Vous devriez mettre en pseudo en-tête au début du corps du message, en utilisant les lignes Package: et Version: qui donnent le nom et la version du paquet ayant le bogue. (Les champs du pseudo en-tête doivent commencer au tout début de leur ligne, et le système de gestion des bogues ne les comprend pas actuellement s'ils sont contenus dans un message MIME ou PGP.) (Vous pouvez obtenir cela en utilisant dpkg --search et dpkg --list; voyez dpkg --help. Voyez ci dessous les exigences supplémentaires.

Il y a des pseudo-paquets disponibles pour remplir la ligne Package quand on signale un bogue dans autre chose qu'un paquet logiciel Debian. Il y a une liste de ceux ci sur les pages WWW concernant les bogues.

Note du traducteur: La langue des rapports de bogue est l'anglais, afin que ceux ci puissent être compris par le maximum de développeurs. Aucune traduction des rapports de bogue n'a été mise en place pour l'instant.

Exemple

Un rapport de bogue, avec un en-tête de message, ressemble à quelque chose comme ceci:

  To: submit@bugs.debian.org
  From: diligent@testing.linux.org
  Subject: Hello says `goodbye'

  Package: hello
  Version: 1.3-2

  When I invoke `hello' without arguments from an ordinary shell
  prompt it prints `goodbye', rather than the expected `hello, world'.
  Here is a transcript:

  $ hello
  goodbye
  $ /usr/bin/hello
  goodbye
  $

  I suggest that the output string, in hello.c, be corrected.

  I am using Debian 1.1, kernel version 1.3.99.15z
  and libc 5.2.18.3.2.1.3-beta.

Note du traducteur: Pour information, une traduction de ce message serait:

  A: submit@bugs.debian.org
  De: diligent@testing.linux.org
  Objet: Hello affiche `goodbye'

  Package: hello
  Version: 1.3-2

  Quand je lance `hello' sans arguments depuis un shell ordinaire
  cela affiche `goodbye', plutôt que le `hello, world' attendu.
  Voici une transcription:

  $ hello
  goodbye
  $ /usr/bin/hello
  goodbye
  $

  Je suggère que la chaîne de caractère en sortie, dans hello.c, soit corrigée.

  J'utilise Debian 1.1, noyau version 1.3.99.15z
  et libc 5.2.18.3.2.1.3-beta.

Merci d'inclure dans votre rapport:

Incluez tout détail qui semble lié - il y a très peu de risque de rendre votre rapport trop long en incluant trop d'informations. S'ils sont petits, merci d'inclure dans votre rapport tout fichier que vous avez utilisé pour reproduire le problème (en les uuencodant s'ils peuvent contenir des caractères spéciaux).

Bien sûr, comme pour tout message, vous devriez mettre une ligne Objet (Subject en anglais) claire, descriptive dans votre en-tête de message. L'objet que vous donnez sera utilisé comme le titre initial du bogue dans le système de gestion, aussi merci d'essayer d'être informatifs!

Envoyer des copies de rapports de bogue à d'autres adresses

Il est parfois nécessaire d'envoyer une copie d'un rapport de bogue ailleurs qu'à debian-bugs-dist et au mainteneur du paquet, où le rapport est normalement envoyé.

Vous pourriez faire cela en utilisant les autres adresses dans le champs Copies-A (CC en anglais) de votre logiciel de messagerie, mais alors les autres copies n'auraient pas de numéro de rapport de bogue mises dans le champs Répondre-A (Reply-To en anglais) et dans la ligne Objet (Subject en anglais). Quand les destinataires répondront ils garderont probablement l'entrée submit@bugs.debian.org dans l'en-tête et verront leur message enregistré comme un nouveau rapport de bogue. Cela engendre beaucoup de rapports dupliqués.

La bonne manière de procéder est d'utiliser l'en-tête X-Debbugs-CC. Ajoutez une ligne comme celle ci à votre en-tête de message (pas au pseudo en-tête contenant le champs Package):

 X-Debbugs-CC: autre-liste@cosmic.edu
Cela fera envoyer par le système de gestion des bogues une copie de votre rapport à l'adresse (aux adresses) de la ligne X-Debbugs-CC aussi bien qu'à debian-bugs-dist.

Cette fonctionnalité peut souvent être utilement combinée avec le code de message quiet - voyez ci dessous.

Les niveaux de gravité

Si un rapport concerne un bogue particulièrement grave, ou si c'est plutôt une demande de fonctionnalité, vous pouvez indiquer un niveau de gravité pour le bogue lorsque vous le signalez. Ce n'est cependant pas indispensable et les développeurs assigneront un niveau de gravité approprié à votre rapport si vous ne le faites pas.

Pour indiquer un niveau de gravité mettez une ligne Severity: sévérité dans le pseudo en-tête, avec les lignes Package et Version. Les niveaux de gravité disponibles sont décrits dans la documentation des développeurs.

Comment ne pas envoyer un bogue vers la liste de diffusion - les rapports de bogues mineurs

Si un rapport de bogue est mineur (par exemple, une typo dans la documentation ou tout autre problème trivial de compilation), ou si vous envoyez plusieurs rapports en une seule fois, envoyez les à maintonly@bugs ou quiet@bugs. maintonly enverra le rapport au mainteneur de paquet (pourvu que vous ayez fourni une ligne Package correcte dans le pseudo en-tête et que le mainteneur soit connu), et quiet ne le transmettra nulle part mais l'enregistrera seulement comme un bogue (utile si, par exemple, vous envoyez beaucoup de bogues similaires et si vous voulez poster seulement un résumé).

Si vous faites cela, le système de gestion des bogues remplira le champs Répondre-A (Reply-To) de tout message transmis de façon à ce que les réponses soient par défaut traitées de la même manière que le rapport original.

Les paquets inconnus ou les bogues sans clé Package

Si le système de gestion des bogues ne peut trouver qui est le mainteneur du paquet concerné il enverra le rapport à debian-bugs-dist même si le code maintonly a été utilisé.

Quand vous envoyez un message à maintonly@bugs ou nnn-maintonly@bugs vous devriez vérifier que le rapport de bogue est assigné au bon paquet, en remplissant correctement le champs Package en haut de la soumission originale d'un rapport, ou en utilisant le service control@bugs pour tout d'abord (re)assigner correctement le rapport si ce n'est pas déjà correct.

Utiliser dpkg pour trouver le paquet et la version pour le rapport

Si vous signalez un bogue dans une commande, vous pouvez déterminer quel paquet l'a installée en utilisant dpkg --search. Vous pouvez trouver la version d'un paquet que vous avez installé en utilisant dpkg --list ou dpkg --status.

Par exemple:

$ which dpkg
/usr/bin/dpkg
$ type dpkg
dpkg is hashed (/usr/bin/dpkg)
$ dpkg --search /usr/bin/dpkg
dpkg: /usr/bin/dpkg
$ dpkg --search '*/dpkg'
dpkg: /usr/doc/copyright/dpkg
dpkg: /var/lib/dpkg
dpkg: /usr/bin/dpkg
dpkg: /usr/lib/dpkg
dpkg: /usr/doc/dpkg
$ dpkg --list dpkg
Desired=Unknown/Install/Remove/Purge
| Status=Not/Installed/Config-files/Unpacked/Failed-config/Half-installed
|/ Err?=(none)/Hold/Reinst-required/X=both-problems (Status,Err: uppercase=bad)
||/ Name            Version        Description
+++-===============-==============-============================================
ii  dpkg            1.2.9elf       Package maintenance system for Debian GNU/Linux
$ dpkg --status dpkg
Package: dpkg
Essential: yes
Status: install ok installed
Priority: required
Section: base
Maintainer: Ian Jackson <ian@chiark.chu.cam.ac.uk>
Version: 1.2.9elf
Replaces: dpkgname
Pre-Depends: libc5 (>= 5.2.18-2), ncurses3.0
Conflicts: dpkgname
Description: Package maintenance system for Debian GNU/Linux
 This package contains the programs which handle the installation and
 removal of packages on your system.
 .
 The primary interface for the dpkg suite is the `dselect' program;
 a more low-level and less user-friendly interface is available in
 the form of the `dpkg' command.

$

Autres pages: #use 'footer.inc' #use wml::debian::template title="Le système de gestion des bogues Debian" NOHEADER=yes WEBMASTER=bugs

La page principale du système de gestion des bogues Debian

La distribution Debian GNU/Linux a un système qui gère les détails des bogues rapportés par les utilisateurs et les développeurs. Chaque bogue reçoit un numéro, et est répertorié dans un fichier jusqu'à ce qu'il soit marqué comme ayant été traité.

Des copies de ces informations sont disponibles dans les pays suivants États-Unis, Pays-Bas, et Allemagne.

La documentation concernant le système de gestion des bogues

Examiner les rapports de bogues sur le web

Chaque rapport de bogue fermé est retiré de ces enregistrements 28 jours après que le dernier message qui lui est relatif ait été reçu et enregistré.

Trouver un rapport de bogue par numéro de référence

#

Trouver un rapport de bogue dans un paquet

#

Introduction au serveur de messages de contrôle et de manipulation des bogues

En plus du serveur de messages à request@bugs.debian.org qui permet de récupérer les données et la documentation des bogues par courrier électronique, il y a un autre serveur à control@bugs.debian.org qui permet aussi de manipuler des rapports de bogue de différentes façons.

Le serveur de contrôle fonctionne simplement comme le serveur de requêtes, excepté qu'il dispose de commandes supplémentaires; en fait, c'est le même programme. Les deux adresses sont simplement séparées pour éviter aux utilisateurs de faire des erreurs et de causer des problèmes en essayant juste de récupérer des informations.

Merci de lire au préalable l'introduction au serveur de requêtes disponible sur le Web, dans le fichier bug-log-mailserver.txt, ou en envoyant help à l'un des serveurs de messages, pour connaître les détails de l'utilisation de base de ces serveurs et les commandes usuelles disponibles lors de l'envoi de message à ces adresses.

La carte de référence pour les serveurs de messages est disponible sur le Web, à bug-mailserver-refcard.txt ou par courrier électronique en utilisant la commande refcard).

Les commandes disponibles uniquement sur le serveur de messages de contrôle

close numerodebogue

Ferme le rapport de bogue #numerodebogue.

Une notification est envoyée à l'utilisateur qui a signalé le bogue, mais (au contraire de l'envoi à numerodebogue-done@bugs) le texte du message qui a servi à fermer le bogue n'est pas inclus dans cette notification. Le mainteneur qui ferme un rapport devrait s'assurer, probablement en envoyant un message séparément, que l'utilisateur qui a signalé le bogue sait pourquoi le rapport est fermé.

reassign numerodebogue paquet

Enregistre le fait que le bogue #numerodebogue est un bogue dans package.

Cela peut être utilisé pour indiquer le paquet si l'utilisateur a oublié le pseudo entête, ou de changer un assignement préalable. Aucune notification n'est envoyée à quiconque (autre que l'information habituelle lors de la transcription en cours).

reopen numerodebogue [ originator-address | = | ! ]

Rouvre #numerodebogue s'il a été fermé.

Par défaut, ou si vous spécifiez =, celui qui a soumis initialement le rapport reste l'origine du rapport, de façon à ce qu'il reçoive une confirmation quand il sera de nouveau refermé.

Si vous fournissez une adresse-d-origine l'origine sera l'adresse que vous fournissez. Si vous souhaitez devenir la nouvelle origine du rapport rouvert vous pouvez utiliser le raccourcis ! ou spécifier votre propre adresse.

C'est habituellement une bonne idée de dire à la personne qui va être enregistrée comme l'origine du rapport que vous le rouvrez, de façon à ce qu'elle s'attende à la confirmation qu'elle recevra quand il sera de nouveau fermé.

Si le bogue n'est pas fermé alors 'reopen' ne fera rien, même pas changer l'origine du bogue. Il n'y a pas de moyen de changer l'origine d'un rapport de bogue ouvert (c'est un choix délibéré, de façon à ne pas avoir un bogue fermé et ensuite détruit 28 jours plus tard sans que quelqu'un n'en soit averti).

forwarded numerodebogue adresse

Enregistre le fait que numerodebogue a été transmis au mainteneur original à adresse. Cela ne transmet pas en réalité le rapport. Cela peut être utilisé pour changer une adresse 'forwarded-to' existante incorrecte, ou pour en enregistrer une nouvelle pour un bogue qui n'a pas été signalé auparavant comme ayant été transmis.

notforwarded numerodebogue

Oublie toute idée que le bogue numerodebogue ait pu être envoyé à un mainteneur original. Si le bogue n'a pas été enregistré comme ayant été transmis alors cela ne fera rien.

retitle numerodebogue nouveau-titre

Remplace le titre d'un rapport de bogue par celui qui est spécifié (le titre par défaut est l'Objet en entête du message du rapport original.

Au contraire de la plupart des autres commandes de manipulation des bogues, quand celle ci est utilisée sur un rapport faisant partie d'un ensemble de rapports fusionnés, cela changera le titre uniquement du rapport du bogue en question, et non pas de tous ceux avec lesquels il est fusionné.

severity numerodebogue gravité

Le niveau de gravité du rapport de bogue #numerodebogue est mis à gravité. Aucune notification n'est envoyée à l'utilisateur qui a signalé le bogue.

Les niveaux de gravité sont critical (critique), grave (grave), normal (normal), important (important), et wishlist (souhaitable).

Pour leur signification merci de consulter la documentation générale des développeurs concernant le système de gestion des bogues.

merge numerodebogue numerodebogue ...

Fusionne deux plusieurs rapports de bogues. Une fois les rapports fusionnés, l'ouverture, la fermeture, le marquage ou le démarquage comme ayant été envoyé et la réassignation de n'importe lequel des bogues à un nouveau paquet auront un effet identique sur tous les rapports fusionnés.

Avant que les bogues puissent être fusionnés, ils doivent être exactement dans le même état: soit tous ouverts ou tous fermés, avec la même adresse de l'auteur original dans le champs 'forwarded-to' ou alors aucun n'ayant été marqué comme ayant été envoyé, et tous assignés au(x) même(s) paquet(s) (une comparaison exacte de chaîne de caractère est fait sur le paquet auquel le bogue est assigné). S'ils ne sont pas tous dans le même état au début vous devriez utiliser reassign, reopen et ainsi de suite pour être sûr qu'ils le sont avant d'utiliser merge.

Si des bogues contenus dans une commande merge sont déjà fusionnés avec d'autre bogues alors tous les rapports fusionnés avec l'un de ceux de la commande seront aussi fusionnés. Les fusions sont comme les égalités : elles sont réflexives, transitives and symétriques.

La fusion de rapports entraîne l'apparition d'une note sur chacun des enregistrement du rapport; sur les pages web cela contient des liens vers les autres bogues.

Les rapports fusionnés expirent tous simultanément, et seulement quand chacun des rapport pris séparément à atteint le critère d'expiration.

unmerge numerodebogue

Déconnecte un rapport de bogue de n'importe quel autre rapport avec lequel il a pu être fusionné. Si le rapport en question est fusionné avec plusieurs autres alors les autres sont tous laissés comme étant fusionnés ensemble; seulement leurs associations avec le bogue explicitement désigné sont retirées.

Si beaucoup de rapports de bogues sont fusionnés et si vous désirez les diviser en deux groupes séparés de rapports fusionnés, vous devez déconnecter chaque rapport de l'un des nouveaux groupes séparément et ensuite les fusionner dans le nouveau groupe.

Vous ne pouvez déconnecter qu'un seul rapport par commande unmerge; si vous voulez déconnecter plus d'un seul rapport incluez simplement plusieurs commandes unmerge dans votre message.


Autres pages: #use 'footer.inc'#use wml::debian::template title="Le Système de Gestion des Bogues Debian" NOHEADER=yes WEBMASTER=bugs

La carte de référence des serveurs de message

La documentation complète des serveurs de message est disponible sur le web, dans les fichiers bug-log-mailserver.txt et bug-maint-mailcontrol.txt ou en envoyant le mot help à chaque serveur de message.

Le synopsis des commandes disponibles à request@bugs.debian.org

La liste des fichiers d'information sur getinfo

Le synopsis des commandes supplémentaires disponible sur le serveur de messages de contrôle

reopen avec = ou sans adresse d'origine laisse l'origine du rapport de bogue telle qu'elle; ! la modifie et met votre adresse à la place, du moins celle de la personne faisant le reopen.

Les gravités possibles sont critical (critique), grave (grave), normal (normale), important (important), et wishlist (souhait).


Autres pages:

#use 'footer.inc' #use wml::debian::template title="Le Système de Gestion des Bogues Debian" NOHEADER=yes WEBMASTER=bugs

Introduction au serveur de requêtes du système de gestion des bogues

Il y a un serveur de message qui peut envoyer des rapports de bogues et des indexes en texte seul à la demande.

Pour l'utiliser il faut envoyer un message à request@bugs.debian.org. L'Objet (Subject en anglais) du message est ignoré, sauf pour générer l'Objet de la réponse.

Le corps du message que vous envoyez doit être une série de commandes, une par ligne. Vous recevrez une réponse qui ressemblera à une transcription de votre message ayant été interprété, avec une réponse pour chaque commande. Aucune notification n'est envoyée à personne pour la plupart des commandes; cependant, les messages sont enregistrés et rendus disponibles sur les pages web.

Tout texte d'une ligne commençant par un caractère dièse # est ignorée; le serveur arrête de traiter un message lorsqu'il trouve une ligne commençant par quit, stop, thank ou deux traits d'union (pour éviter de traiter une signature). Il arrêtera aussi s'il rencontre trop de commandes inconnues ou mal formatées. Si aucune commande n'est traitée avec succès il enverra le texte d'aide du serveur.

Les commandes disponibles

send numerodubogue
send-detail numerodubogue
Demande la transcription concernant le rapport de bogue spécifié. send-detail envoie tous les messages `ennuyeux' de la transcription, comme les diverses auto-confirmations (vous devriez généralement utiliser la commande send en même temps, car les messages intéressants ne sont pas envoyés par send-detail).
index [full]
index-summary by-package
index-summary by-number
Demande l'index complet (avec tous les détails, et incluant les rapports traités ('done') et transmis ('forwarded')), ou le sommaire trié par paquet ou par numéro, respectivement.
index-maint
Demande la page d'index donnant la liste des mainteneurs ayant des bogues (ouverts et récemment fermés) dans le système de gestion des bogues.
index maint mainteneur
Demande les pages d'index des bogues du système pour tous les mainteneurs contenant la chaîne de caractère mainteneur. Le terme recherché est une sous chaîne insensible à la casse. L'index des bogues pour chaque mainteneur correspondant à la chaîne cherchée sera envoyé dans un message séparé.
index-packages
Demande la page d'index donnant la liste des paquets ayant des bogues (ouverts et récemment fermés) dans le système de gestion des bogues.
index packages paquet
Demande les pages d'index des bogues du système pour tous les paquets contenant la chaîne de caractère paquet. Le terme recherché est une sous chaîne insensible à la casse. L'index des bogues pour chaque paquet correspondant à la chaîne cherchée sera envoyé dans un message séparé.
send-unmatched [this|0]
send-unmatched last|-1
send-unmatched old|-2
Demande les enregistrements des messages non liés à un rapport de bogue particulier, pour cette semaine, la semaine dernière et la semaine d'avant. (Chaque semaine se termine un mercredi.)
getinfo nomdefichier
Demande un fichier contenant les informations à propos d'un ou plusieurs paquet et ou mainteneur - les fichiers disponibles sont:
maintainers
La liste unifiée des mainteneurs de paquets, telle qu'elle est utilisée par le système de gestion des bogues. Elle est déduite des informations dans les fichiers Packages, les fichiers 'override' et les fichiers de pseudo paquets.
override.distribution
override.distribution.non-free
override.distribution.contrib
override.experimental
Les informations concernant les priorités, les sections des paquets et les données principales pour les mainteneurs. Ces informations sont utilisées par le processus qui génère les fichiers Packages dans l'archive FTP. Ces informations sont disponibles pour chacun des principaux arbres disponible de la distribution; les arbres courants des distributions stables et de développement sont disponibles par leur nom de code aussi bien que par leur statut ('stable' ou 'development').
pseudo-packages.description
pseudo-packages.maintainers
La liste des descriptions et des mainteneurs respectivement pour les pseudo paquets.
refcard
Demande que la carte de référence des serveurs de messages soit envoyée uniquement en ASCII.
help
Demande que ce document d'aide soit envoyé par courrier électronique uniquement en ASCII.
quit
stop
thank...
--...
Arrête le traitement à l'endroit courant dans le message. Après cette commande vous pouvez inclure n'importe quel texte que vous souhaitez, et il sera ignoré. Vous pouvez utiliser cela pour inclure de plus longs commentaires que ce qui est approprié avec #, par exemple pour le plus grand bénéfice des lecteurs humains de votre message (qui le lisent depuis les enregistrements du système de gestion ou à cause d'un Copies-A ('CC' en anglais) ou d'un Copies-Cachées-A ('BCC' en anglais).
#...
Commentaire d'une ligne. Le # doit être au début de la ligne.
debug niveau
Configure le niveau de déboguage à niveau, qui doit être un entier positif. 0 signifie pas de déboguage; 1 est habituellement suffisant. Le résultat du déboguage apparaît dans la transcription. Il est peu probable que cela soit utile aux utilisateurs normaux du système de gestion des bogues.

Il y a une carte de référence du serveur de message, disponible sur le web, dans bug-mailserver-refcard.txt ou par courrier électronique en utilisant la commande refcard (voyez plus haut).

Si vous souhaitez manipuler les rapports de bogue vous devriez utiliser l'adresse control@bugs.debian.org, qui comprend un sur ensemble des commandes listées plus haut. Cet ensemble de commandes est décrit dans un autre document, disponible sur le Web, dans le fichier bug-maint-mailcontrol.txt, ou en envoyant la commande help à control@bugs.

Au cas où vous lisiez ceci dans un fichier en texte seul ou dans un message: une version HTML est disponible à partir de la page principale du système de gestion des bogues http://www.debian.org/Bugs/.


Autres pages:

#use 'footer.inc'
Reply to: